Le musée du Capodimonte de Naples

Le musée du Capodimontede Naples se situe au Nord de Naples, sur la colline du Capodimonte. Vous pouvez facilement y accèder en bus depuis le centre ville (depuis la Piazza Museo 178 / M2 / 201 ou depuis la piazza Dante C63 / R4). Le plus pratique reste de rejoindre le musée en taxi. Le musée est particulièrement réputé pour ses peintures de la collection Farnèse.

Façade du musée du Capodimonte


Coordonnées :
2 via Miano
Ouvert de 8h30 – 19h30 arrêt de la billetterie à 18h30, fermé le mercredi
Site officiel du musée de Capodimonte

Historique :

Charles VII, roi de Naples et Sicile, décida en 1738 de construire un nouveau palais royal dans le parc de Capodimonte. Les architectes Giovanni Antonio Medrano et Antonio Canevari firent le choix du néoclassique, style très usité à l’époque. Dès le départ, une partie du palais fut destinée à abriter la remarquable collection Farnèse que le nouveau roi avait hérité de sa mère et qu’il avait fait transférer à Naples en 1735.
Après l’occupation française, Ferdinand IV qui appréciait le parc pour ses parties de chasse, reprit l’extension du palais et l’aménagement extérieur sous la direction de l’architecte Ferdinando Fuga.

Salle du musée du Capodimonte


Après la réunification de l’Italie en 1861 la politique d’enrichissement de la Reggia (le palais royal) en œuvres d’art fut poursuivie, soit par achat soit par transfert des collections des Palais des Bourbons.
Par manque de place, une nouvelle organisation et répartition des collections est réalisée. Les antiquités dans leur totalité sont dorénavant exposées au Musée Archéologique National alors que la pinacothèque et les Arts Décoratifs sont exposés au Musée et Galerie de Capodimonte.
A partir de 1995 des travaux importants permirent d’offrir aux visiteurs une muséographie moderne et attractive.

Les collections

Le musée se développe sur 3 étages et un entresol.

Entre-sol :

Riche de plus de 30000 œuvres, le cabinet des dessins et des estampes possède les cartons de Michel Ange et de Raphaël réalisés pour les peintures du Vatican.
La section du XIXème siècle expose des meubles et des objets d’art dans le cadre d’appartements de cette époque.

1er étage :

La célèbre collection Farnèse expose des peintures italiennes et européennes du XVème au XVIIème siècle, dont cetaines pièces particulièrement remarquables tells que Danae du Titien, la Transfiguration du Christ de Bellini, Paul III et ses neveux du Titien, la Crucifixion de Masaccio, l’Antea du Parmesan, le Misanthrope de Brueghel, Hippomène et Atalante de Guido Reni, le Jugement Dernier (copie) de Marcello Venusti.

 

La crucifixion de Masaccio

Paul III et ses neveux du Titien


Vous y trouverez aussi les pièces de la collection du cardinal Stefano Borgia (1731 – 1804) comprenant des objets d’art médiévaux tels qu'un globe céleste, travail musulman datant de 1225, une cartogloria, travail français du XVIème siècle.

Les appartements royaux sont aussi situés à cet étage ainsi que la galerie des porcelaines exposant des porcelaines e majoliques, italiennes et européennes du XVIIIème siècle.

Les appartements royaux du  musée du Capodimonte


De même, Mario di Ciccio, amateur d’art et antiquaire, fit don au musée de sa collection d’arts décoratifs du XIIIème au XVIIIème siècle. Elle comporte essentiellement des majoliques, des porcelaines et des petits bronzes.

Le salon de porcelaine de la reine Marie Amélie fut réalisé par la manufacture de porcelaine de Capodimonte entre 1757 et 1759 pour le palais royal de Portici. Il fut transféré au palais de Capodimonte en 1866.

Salon de porcelaine du musée du Capodimonte
Détail du salon de procelaine du musée du Capodimonte


A l'armurerie vous découvrirez l'une des collections d’armes les plus importantes d’Europe qui s’est créée autour d’une première collection de la famille Farnèse et poursuivie sous les Bourbons. Elle comporte des armures et des armes diverses du XVème au XVIIIème siècle.

2ème étage :

Plusieurs sections d'intérêts sont présentées ici :

- Collection de tapisseries célébrant la victoire de Ferrante D’Avalos sur les français en 1525 (bataille de Pavie).

Tapisserie de la bataille de PAvie

- la galerie de peintures et de sculptures du XIIIème au XVIème siècle comprenant en particulier un Saint Louis de Toulouse couronnant son frère Robert d’Anjou de Simone Martini, une flagellation du Christ du Caravage, Silène ivre de Ribera, le massacre des saints Innocents de Matteo di Giovani, Judith et Holopherne par Artemesia Gentelischi et Santa Maria di Flumine une oeuvre anonyme du XIIIème siècle.
La flagellation du Christ du Caravage

- Collection d’Avalos qui comprant des natures mortes napolitaines et flamandes.

- La section des Arts contemporains avec le tableau Visuvius par Andy Wahrol. Cette œuvre fut réalisée spécialement pour le musée.

3ème étage :

A cet étage vous retrouverez une Section photographique qui fut ouverte en 1996 autour des photos réalisées entre 1968 et 1988 par Mimmo Judice ainsi qu'une section contemporaine qui abrite une petite collection d’œuvres d’artistes tels Alberto Burri, Janis Kounellis ou Mimo Palladino.


Faute de personnel, ou pour cause de travaux, certaines salles, ou même étages sont tour à tour fermés. Cependant, les salles les plus importantes, surtout celles du 1er étage restent, sauf raison exceptionnelle, ouvertes.
Une promenade dans le parc, fort agréable, vous permettra de vous délasser de ces longues heures de visite.