Le musée archéologique national de Naples

Le musée archéologique de Naples se situe dans la partie Nord du centre historique, place Cavour. Vous pouvez facilement y accèder en métro ou à pied. Ce musée est d'une richesse exceptionelle en ce qui concerne l'antiquité grecque et romaine.

Musée Archéologique National –

19 Piazza Museo – Metro Cavour

Fermé le mardi

Pour le cabinet secret, réservez une tranche horaire en prenant les billets. 

 

Le bâtiment fut d’abord une caserne de cavalerie, puis transformé au 17ème siècle pour y recevoir le siège de l’Université.

Sa transformation et son agrandissement pour en faire un musée furent confiés au 18ème siècle à l’architecte Fernando Fuga. Ferdinand 1er inaugura le nouveau musée sous le nom de Real Museo Borbonico.

Celui-ci reçut les découvertes des fouilles de Pompeï et de Herculanum ainsi que la collection Farnese commencée par le Pape Paul III. Pour en savoir plus sur le taureau Farnese et le châtiment de Dircé.

Après l’unification italienne, il prit le nom de Musée Archéologique National.

Les collections occupent quatre étages et les salles sont numérotées en chiffres romains.

Le taureau Farnese

 

 

Sous-sol : Collection égyptienne – Elle provient des fouilles réalisées en Campani, les Romains collectionnaient déjà les objets venus d’Egypte. Vous y verrez essentiellement des amulettes et des outchebis.

 

L'Hercules Farnèse

Rez-de-chaussée : Le grand hall est essentiellement occupé par des sarcophages. Dans les salles suivantes diverses copies en marbre d’originaux grecs sont exposées. Citons le groupe des Tyrannicides à la gloire de deux jeunes athéniens qui tentèrent de tuer les tyrans d’Athènes, le Jeune Pugiliste,  éphèbe portant les cestes, longues lanières de cuir enveloppant les doigts, le doryphore, statue d’un porteur de lance, une Vénus callipyge et une Artémis d’Ephèse au quatre rangées de seins ou pour certains auteurs de testicules de taureau.

 

Dans les salles IX à XVI, vous trouverez la fabuleuse collection Farnèse avec deux œuvres majeures, toutes deux découvertes dans les thermes de Caracalla. Tout d’abord l’Hercule Farnèse au visage mélancolique et fatigué, las des travaux qui lui ont été imposés, et le taureau Farnèse : groupe sculpté dans un seul bloc de marbre de 4 mètres de haut sur 3mètres 30 de large et de long. Il représente le supplice de Dircée attachée par ses cheveux aux cornes d’un taureau.

 

Entre-sol : Ces salles sont consacrées en majorité aux mosaïques provenant des fouilles de Pompeï. La pièce maîtresse est mondialement connue, elle représente la bataille d’Issos entre Alexandre le Grand et Darius. Le Cabinet Secret n’étant plus interdit aux femmes est ouvert à tout public. Il contient un nombre considérable de pièces à sujets érotiques.

Mosaique de Darius

 

 

Premier Etage : Les salles, outre l’argenterie et des petits bronzes exposent les fresques de Pompeï et celles trouvées dans les villas romaines de la région. Ne manquez pas les quatre figurines de Stabies et le portrait du boulanger Proculus et de sa femme.

Fresque de Pompeï

 

Observation : si vous manquez de temps ou craignez l’overdose, consacrez-vous uniquement à la collection Farnèse, aux mosaïques de Pompéï et aux peintures du premier étage. Pour une pause, mieux vaut sortir du musée, sa buvette n’est pas dans un cadre attractif.